PetiteFemme
PetiteFemme
press to zoom
Couple
Couple
press to zoom
20210810_094321
20210810_094321
press to zoom
voyageDosElephant
voyageDosElephant
press to zoom
20210714_135250
20210714_135250
press to zoom
grandyeux1
grandyeux1
press to zoom
Arbretoile2020
Arbretoile2020
press to zoom
Pierrot détouré
Pierrot détouré
press to zoom
GrosseBoule2021
GrosseBoule2021
press to zoom
photo 2-34
photo 2-34
press to zoom
bilboquet1 600
bilboquet1 600
press to zoom
Lapin à la tête de Marguerite
Lapin à la tête de Marguerite

Très jolie chimère réalisée avec une fleur de la faiencerie de Choisy le Roi sur un corps de lapin. Cette "nouvelle statuette" mesure 15cm de haut. C'est une pièce unique Lapin à la tête de Marguerite.

press to zoom

Artiste-Poète, Valérie Bourrianne-Masse est « Couturière de Vaisselle Ancienne ».

Elle crée et invente avec des éclats de faïence et de porcelaine anciens abîmés qu’elle récupère. Sur une année, elle va collecter autour de 300kg de débris par semaine soit environ 15 tonnes par an. De quoi nourrir beaucoup d’imaginaires !

 

Elle travaille toutes ses créations à la main de façon artisanale et traditionnelle, comme de la marqueterie, de la dentelle, et de la matière brute à sculpter.

Ses morceaux de porcelaine et de faïence dépareillés, souvent jugés inutiles, une fois assemblés, évoquent des thèmes qui lui sont chers comme :

- l’Enfance, le Féminin, la Nature, le Cirque, les Fêtes Foraines ; socles de son univers onirique symbolique et de son parcours de vie.

Chaque morceau est une promesse de créations, un avenir en perspective : C'est à partir de ces morceaux cassés éparses qu'elle va construire une nouvelle entité en quête d’harmonie et d’équilibre. C’est finalement très encourageant et rassurant de s’apercevoir que du fracas peut jaillir l’éclat.

 

Petite déjà, elle rêve de chevauchée fantastique à dos de cheval dans les grands espaces . Elle s’orientera très vite autour des métiers du cheval : de cavalière professionnelle multi disciplines, au monde du cirque qui est cher à son cœur il n’y a qu’un pas de coté à faire. Elle fonde en 1991 le premier cirque équestre pour enfants en Bourgogne.

 

C’est en 2000 qu’elle rencontre la mosaïque traditionnelle, mais elle veut travailler une matière plus sensible et plus chargée de mémoire. Elle entreprends alors, un long cheminement créatif avec cette ancienne vaisselle cassée qui l’inspire.

 

Sculpter avec délicatesse et patience ses morceaux, c’est pour elle, raconter des histoires, créer des ponts entre nos rives personnelles et les êtres qui nous entourent.  Alchimie de la vie : de déchets inertes, cette matière devient mémoire vive.

Ce n’est pas re-construire, mais bien inventer à partir d’une matière brute à part entière. Comme quand on se relève pour retrouver Unité et Harmonie. Une façon très optimiste et joyeuse de réinventer sa vie.

 

Ne travailler qu’au travers ce que l’on ressent, pour le geste, par le geste, c’est peut être marcher sur la route qui ramène à l’essentiel : Nourrir son âme d’enfant.

 

« ...Parce que ce qui est cassé peut être réparé, parce que ce qui a chuté peut être relevé, c’est pour toutes ces raisons que j’ai été enchantée, capturée par cette vaisselle ancienne si poétiquement intentionnée. Elle se révèle sensible et généreuse, surprenante et inattendue, guérisseuse et interprète. Une promesse d’amour et d’infinis possibles.

Rassembler ce qui est épars relève d’une nécessité et d’une quête d’harmonies : de celles qui nous entourent et nous ouvrent le chemin de toutes nos résiliences. »